Si vous souhaitez quitter La Poste avec un minimum de matelas de secours, ne démissionnez pas! Vous pouvez probablement bénificier de l'accompagnement prévu par le dispositif dit "appui au projet personnel" ou APP.

L'APP permet, sous certaines conditions, une absence de 3 ans assortie d’une garantie de retour dans l’entreprise ainsi qu’une indemnité financière équivalent à 20 000 € ou 1 an de rémunération annuelle brute (en cas de retour au sein de La Poste il faudra par contre rembourser tout ou partie de la somme). Voici les conditions extraites de la note de service :

  • 1ère condition : avoir été en activité rémunérée* pendant les 12 mois précédant immédiatement le congé ou la disponibilité au titre du présent dispositif. Le postier qui suit une formation pour développer des compétences directement liées à son projet, pendant les 12 mois précédant immédiatement le congé ou la disponibilité est également admis à solliciter une aide.

  • * cette condition n’est pas exigée pour les personnes en congé de maladie ou de maternité/ou adoption

 

  • -  2ème condition : avoir une ancienneté minimale de 120 mois (10 ans) à La Poste ou dans une société du Groupe. L’ancienneté s’apprécie à la date du départ en congé.

  •  

    - 3ème condition : se trouver, au début de l’absence, à 36 mois minimum de son âge légal de départ à la retraite.

  •  

    - 4ème condition : avoir recueilli l’accord de la Direction des Ressources Humaines du NOD.

Attention, les collaborateurs occupant une fonction de la ligne conseil bancaire (cobas, coclis, csp...) hormis les gestionnaires clientèle SF ne peuvent pas bénéficier de ce dispositif, ni les les assistants commerciaux et les managers commerciaux des Centres d’affaires de la DEDT.

Pour connaître l'ensemble des modalités de ce dispositif, nous vous mettons à disposition ici la note de service relative à l'appui au projet personnel.

0
0
0
s2smodern