Communiqué de presse : 20 Mars 2019. Depuis le début de l’année 2019, La Banque Postale prend 6 euros par opération de paiement lorsqu’une personne vient régler son loyer de l’OPAC 38 (le plus grand bailleur social du département) en espèce à la Poste.

Les personnes qui viennent payer leur loyer en espèce à La Poste, sont pour la majorité d’entre elles, des personnes qui n’ont pas recours au prélèvement automatique. En effet, ces dernières sont déjà en situation de grande précarité, et choisissent ce mode de paiement pour ne pas se retrouver en interdit bancaire, de peur que leur prélèvement soit rejeté.

Donc La Poste qui se vante d’être la banque citoyenne, taxe ces personnes vulnérables à hauteur de 6 euros à chaque opération.

Pour SUD PTT Isère Savoie, c’est inadmissible et intolérable !!!

La Poste met tout en œuvre pour exclure encore un peu plus les citoyens fragiles, et souvent met aussi ses propres agents dans une situation très difficile à assumer. En effet ils doivent faire face à une colère légitime de ces usagers qui sont encore un peu plus pénalisés et stigmatisés. Ils n’ont pas à défendre des choix de l’entreprise qu’ils ne cautionnent pas !!!

SUD PTT dénonce ces agissements et demande à La Banque Postale de revoir sa politique tarifaire, si elle veut prétendre réellement être une banque citoyenne !!!

 Le communiqué en PDF


Un article en parle sur place Gre'net : https://www.placegrenet.fr/2019/03/21/banque-postale-renvoie-balle-opac-38/234779


Communiqué de presse du 22 Mars 2019

Paiement en espèces des loyers : les dirigeants de La Poste sont vraiment de mauvaise foi !!!!

Pour le paiement en espèces des factures, La Poste applique des frais qui sont à la charge des usagers et le plus souvent, appliqués sur des sommes modestes.

Il arrive fréquemment que ces personnes n’arrivant pas à boucler les fins de mois, ne peuvent décemment pas se faire prélever (sous peine de frais de rejet) payent alors leur loyer en plusieurs fois. Ils payent donc autant de fois les frais.

Quant à l’émission de virement, il est valable si ces personnes ne sont pas à découvert…

La Poste dans les médias renvoie la balle à l’OPAC alors qu’il n’y a aucune transparence sur ces frais appliqués (6 euros par opération), que ce soit vis-à-vis des usagers concernés et vis-à-vis du personnel de la Poste. Seraient-ils complices pour voler les pauvres?

De plus, depuis quelques semaines, la direction de La Poste a renforcé les contrôles pour ces opérations en espèces : description de la pièce d’identité du payeur qui a doit être le titulaire de la facture (ex : si la facture est au nom de Monsieur, Madame ne peut pas payer sans procuration), le pays de résidence et de naissance doivent être systématiquement notés par le guichetier.

La direction de La Poste affirme que c’est pour lutter contre le blanchiment d’argent sale.

Pour SUD PTT, c’est intolérable et contraire aux valeurs de service public, La Poste ne peut pas prétendre être une banque citoyenne en stigmatisant et en excluant toujours plus une population fragile et précaire.

Communiqué du 22/03/2019 PDF

 

0
0
0
s2smodern