RÉPRESSION SYNDICALE : La Poste au tribunal le 21 mars 2018!!! Sud invite Sophie Davant à veiller sur les agents.
En plein mouvement sur la loi travail le 1er juillet 2016, La Poste de l’Isère/Savoie entamait des procédures disciplinaires contre 5 postiers de Sud et CGT. La volonté de La Poste est claire, s’en prendre à des responsables syndicaux pour faire taire toute contestation contre sa politique antisociale. Les militants de Sud ont assigné La Poste devant les tribunaux. Le 21 mars 2018 se tient la première audience de jugement. Dans le 92 c’est un véritable acharnement disciplinaire que subit le secrétaire de Sud PTT Gaël Quirante et il risque d’être licencié. La Poste veut la peau des syndicalistes qui défendent de manière intransigeante leurs collègues !!!

Le syndicat Sud PTT invite tous ses soutiens et les postiers à se rassembler. Une invitation est aussi faite à Sophie Davant, égérie de la campagne de la poste « Veiller Sur Mes Parents ».
En effet comment effectuer correctement ce service auprès de nos anciens avec des conditions de travail autant dégradées ?
La Poste ne peut pas ignorer nos conditions de travail dégradées étant donné:
- Le courrier adressé par huit cabinets d’expertise au président de la poste pour l'alerter
- Le taux anormalement élevé d’arrêts maladie par agent
- Les courriers et des rapports de médecins et d’experts du travail en Isère et Savoie.

Comment veiller correctement sur nos anciens alors que dès qu’ils mettent en cause les orientations absurdes de la direction, les facteurs sont mis sous pression ou réprimés ?
C’est pourquoi nous demandons officiellement, pour « optimiser » le service dont elle se fait l’icône publicitaire, à Sophie Davant de venir veiller sur les postiers.
Pour améliorer les conditions de travail et le service rendu aux usagers, il faut embaucher et arrêter avec les suppressions de tournées de facteurs, le recours massif à l’emploi précaire et les fermetures de bureaux.
La Poste en a largement les moyens :
-La Poste a touché près d'un milliard d'€ de la part de l’État sur 3 ans au titre du Crédit d'Impôt pour la Compétitivité et l'Emploi (CICE).
-La Poste a fait sur l’exercice 2017, 851 millions d’€ de bénéfices.

Rassemblement devant le tribunal des prud’hommes de Grenoble Mercredi 21 mars 2018 à partir de 8h30 pour la défense des services publics et contre la répression antisyndicale  avec la présence, nous l’espérons, de Sophie.

Version Tract

0
0
0
s2smodern