Voici l'intégralité de l'Accord chargé de clientèle remplaçant de juin 2017. Cet accord n'a pas été signé par Sud car il valide la précarisation et la mobilité perpétuelle des agents du Réseau. Cet accord crée un immense casse-tête pour les REC, RE et DS car il acte la mort des EAR et CER qui sont formés pour remplacer les absents de leurs secteurs.

Sud continue de défendre un modèle de bureau de Poste qui ait en son coeur des postiers professionels, formés et reconnus: pas des intérimaires sans droits qui servent d'employés jetables. Sud demande la transformation de tous les contrats précaires (intérim, cdd...) en contrat de travail normal pour tous ceux et celles qui souhaitent continuer à travailler à La Poste, et non l'extension de la précarité à tous.